Les Offices

Publié le par Pasteur

LES OFFICES ETABLIS

Le pasteur

Frère Robert Ndaye est pasteur de Roc Séculaire Tabernacle depuis sa fondation le 24 janvier 1999. Porté par la confiance de son assemblée et fidèle à sa commission, c'est avec conscience et rigueur, qu'il remplit sa lourde tâche de conducteur. Tâche dont il mesure l'ampleur et la responsabilité. En tant que berger, il assure le rôle de garant de la doctrine de son église, veillant à ce que "le bout de son épée" reste tout le temps pointu. Il est convaincu que c'est de cette manière seulement que le péché ne saura élire domicile au sein de l'église. Son plus grand souci, comme il l'a si souvent répété, c'est de voir s'établir une relation spirituelle véritable entre Dieu et les hommes, par laquelle les hommes deviennent de nouvelles créatures en Christ, en étant remplis du Saint-Esprit, pour vivre conformément à la "Parole de l'heure". Il se soucie, comme tout bon pasteur, d’apporter au peuple de Dieu de la nourriture spirituelle au temps convenable.
Quelques citations de William BRANHAM sur le pasteur
Les huissiers

La mission des huissiers consite à maintenir l’ordre dans le sanctuaire pendant les jours de cultes et les jours où l’église se rassemble quelque part.

Ce sont là les hommes qui se sacrifient lors des réunions pour que la Parole soit prêchée dans les meilleures conditions. Ils sont nommés par le pasteur. Trois huissiers sont actuellement en service.

L'office de musique

Dans les Psaumes de David, on peut lire au  verset 4 du chapitre 100 : "Entrez dans Ses portes avec des louanges, dans Ses parvis avec des cantiques ". La Bible d'ajouter "Dieu siège au milieu des louanges et de l'adoration".

Le succès d'un culte d'adoration dans une église qui se veut du Plein Evangile ne saurait tenir au simple fait que l'assemble dispose d'un groupe des talentueux musiciens. Ce qui serait réducteur ! La connection à la Source d'Inspiration divine est cruciale. Tel un sacrifice, la musique qu'on offre au Seigneur devrait être conforme aux exigences d'un sacrifice agréable aux narines du Très-Haut.

Depuis juillet 2001, c’est le frère Jules Kayembe qui assure de façon remarquable le poste de conducteur des chants. Il dirige un orchestre de six musiciens, auquel s'ajoute le pasteur Ndaye, tout aussi polyvalent que la plupart de membres du groupe : il est entre la guitare rythmique et la basse.

L’école du dimanche

La règle d’or de la famille a été brisée. De plus en plus les enfants deviennent rebelles à leurs parents. L’école, qui autre fois était un lieu d’éducation, s’est révélée incapable de tenir son rôle. Les enfants y

 

apprennent tout sauf les choses de nature à cultiver en eux la soif de la justice, celle de Dieu bien sûr.

Loin d'être une activité occupationnelle qui se contenterait de distribuer des biscuits aux enfants – tâche dont les services sociaux des mairies s’acquittent déjà avec la plus grande compétence – Roc Séculaire élabore un programme d'école du dimanche bien ciblé, programme censé inciter les cœurs des enfants à aspirer aux choses du Royaume de Dieu. Nous sommes convaincus que c'est la seule manière de former une jeunesse responsable, réfléchie dans la société.

Le moniteur de l’école du dimanche, voté par l’assemblée, enseigne aux enfants et aux jeunes les sentiers de la justice de Dieu afin d’accomplir l’Ecriture : « Montrez aux enfants la voie qu’ils doivent suivre, quand ils seront grands ils ne s’en détourneront point» Cette année 2005, c’est notre bien- aimée sœur Esther Ndaye qui assure ce service.

Publié dans Eglise

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article